Qui sommes-nous ?

Cancer de la vessie traitement

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement Cancer de la vessie alternatif

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Cancer de la vessie - La médecine classique et les approches alternatives de traitement

Comment se déroule le traitement du cancer de la vessie chez nous

Les patients qui présentent un cancer de la vessie viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre le cancer de la vessie, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées du cancer de la vessie, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.

Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement contre le cancer de la vessie?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre le cancer de la vessie sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre le cancer de la vessie sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

1- Présentation / Informations générales

Les tumeurs malignes de la muqueuse de la vessie sont connues sous l’appellation de cancer de la vessie. Le cancer de la vessie est statistiquement plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Pour un bon pronostic du cancer de la vessie, un diagnostic précoce est recommandé. En effet, grâce à un diagnostic précoce sans formation déjà réussi des métastases, le pronostic du cancer est meilleur.

2- Causes / Risques

Sont considérés comme des facteurs de risques/causes pour le développement du cancer de la vessie: les infections chroniques (inflammation de la vessie), le tabagisme et le contact avec des substances chimiques. Il s’agit notamment des amines aromatiques. Les médicaments affaiblissant les défenses immunitaires, divers analgésiques et la radiothérapie sont considérés comme des causes possibles du cancer de la vessie.

Le contact avec des amines aromatiques est très répandu dans certains groupes professionnels (chimie et coiffure, par exemple dans le traitement de teinture pour les cheveux).

L'usage du tabac est la principale cause de cancer de la vessie.

L'âge moyen de survenue du cancer de la vessie se situe entre 65 et 70 ans. Le cancer de la vessie se produit en effet très rarement à moins de 50 ans. Précisons enfin que les hommes présentent un risque significativement plus élevé de développer un cancer de la vessie.

3- Symptômes

Comme pour de nombreux types de cancers, le cancer de la vessie est souvent identifié suite à des plaintes. Ces symptômes peuvent aussi être relativement non spécifiques. Le signal d'alarme est généralement la présence de sang dans les urines (hématurie). L’hématurie nécessite toujours des examens médicaux. Cependant, ce mélange de sang à l'urine se produit d'abord sans aucune douleur. De même, le sang n'est généralement pas vu à l'œil nu. Ce n’est généralement que lors d'un test de routine en laboratoire que le sang est détecté dans l'urine sans que la personne concernée ne l’ait remarquée auparavant.

Dans les stades avancés, une sensation de brûlure au moment d'uriner, une augmentation de la miction et une douleur au bas de l’abdomen peut se produire en cas de cancer de la vessie.

4- Diagnostic

Pour examiner la vessie et effectuer un diagnostic sûr, différentes méthodes sont utilisées. Nous mentionnerons principalement ici l’examen de la vessie (la cystoscopie), souvent associée à un échantillon de tissu (biopsie). Par ailleurs, l'échographie, la radiographie, la tomodensitométrie et la résonance magnétique sont également utilisées pour l’analyse de la vessie. Le but de cette étude est d'exclure d'autres maladies, comme les maladies du rein.

5- Les options de traitement

Il y a diverses options de traitement pour le cancer de la vessie. En plus des traitements médicaux, des alternatives classiques pour le traitement du cancer de la vessie sont disponibles.

5a) Les thérapies classiques

Les approches thérapeutiques dépendent de la gravité et de l'étendue de la formation de la tumeur dans la vessie. Les deux dépendantes également du moment où le cancer est identifié.

Lors d'une infection superficielle de la muqueuse de la vessie, le tissu affecté peut être enlevé de la vessie à l’aide d’un cystoscope avec une boucle électrique et rincée après. C'est une méthode très douce, par opposition à une intervention chirurgicale à l'abdomen. Malheureusement, à un stade tumoral avancé dans la vessie, ce traitement n'est plus considéré comme suffisant. La même chose s'applique pour les tumeurs à croissance très rapide. Il peut alors être nécessaire d'enlever chirurgicalement la totalité de la vessie. Cela implique de continuer à vivre avec une vessie artificielle sans sortie urinaire, une sorte de stroma pour les personnes touchées. Il est également souvent question d’une nouvelle intervention chirurgicale « totale » dans cette opération. Chez les hommes, il peut être nécessaire que le canal déférent, les vésicules séminales et la prostate doivent être enlevés. Chez les femmes, les ovaires et l'utérus peuvent également être affectés. Il est à craindre ici la propagation de la tumeur. Ces opérations sont des procédures physiquement et mentalement très stressantes.

En plus des mesures chirurgicales, des agents chimiothérapeutiques (des médicaments détruisant la tumeur) sont utilisés. La radiothérapie est également utilisée lorsque des métastases ont déjà été formées.

La plupart des traitements médicaux conventionnels pour le cancer de la vessie entraînent des effets secondaires pour les patients. Souvent, l'organisme est affaibli et le système immunitaire est alors plus fortement attaqué.

5b) Traitements alternatifs contre le cancer

De nombreux traitements alternatifs du cancer peuvent lutter efficacement contre le cancer de la vessie. Ils doivent être considérés en toute sécurité en plus de l'application de la lourde charge thérapeutique de la médecine conventionnelle. Nous vous en offrons ci-dessous un bref aperçu. Des informations complémentaires peuvent être obtenues via notre formulaire de contact.

- L'hyperthermie

L'hyperthermie permet de profiter des avantages de guérison qu’offre la fièvre. Pour cela, il est généré et maintenu artificiellement une "fièvre" à 40-42 °C de la température corporelle. Cette « thérapie de la fièvre » est aujourd’hui considérée comme une excellente expérience. Les effets secondaires pénibles de la médecine conventionnelle peuvent également être soulagés par ce traitement. La thérapie est souvent combinée avec d'autres thérapies alternatives, comme le traitement par perfusions de vitamine B17.

- Les perfusions de Vitamine B17
Le scientifique Dr Krebs a isolé en 1950, à partir de graines d'abricot, une substance qu'il a appelée vitamine classée. Elle est dénommée Laetrile (forme synthétique de la vitamine B17). Le rôle de la vitamine B 17 est de perturber le métabolisme cellulaire de la cellule tumorale et d’avoir un effet mortel sur les cellules cancéreuses. Le corps n'est pas aussi affaibli et attaqué qu’avec la chimiothérapie, car la vitamine B 17 agit localement dans la tumeur.

- Les perfusions de vitamine C à haute dose
Le traitement à la vitamine C protège contre les radicaux libres et est un antioxydant. De plus, les effets cancérogènes peuvent être neutralisés par la vitamine C. Les cancers peuvent ainsi être évités ou ralentis de cette façon.

Beaucoup de docteurs en naturopathie font donc recours aux traitements de vitamine C pour le traitement du cancer de la vessie et d'autres cancers.
Le traitement des fumeurs atteints de cancer exige généralement des quantités plus élevées de vitamine C.

- La thérapie par le gui
La thérapie par le gui est l'une des thérapies alternatives les plus utilisées pour le cancer. Ce traitement renforce l'ensemble de l'organisme et augmente les chances de survie, également avec un cancer de la vessie. L’on retrouve également de plus en plus l'application du gui en supplément des mesures traditionnelles.